EVFTA : Un accord commercial de « nouvelle génération » pour une nouvelle relation commerciale.

Le 03/08/2020  • par CCIFV

Approuvé par le Parlement européen le 12 février 2020 et ratifié par l’Assemblée nationale du Vietnam le 8 juin 2020, l'Accord de libre-échange (ALE) entre l'Union européenne et le Vietnam est entré en vigueur le 1er août dernier. 

 

Présenté comme l’accord « le plus ambitieux jamais conclu avec un pays en développement », l’EVFTA doit supprimer, à terme, 99% des droits de douane et lignes tarifaires entre les parties. Depuis le 1er août 2020, 65 % des droits sur les exportations de l’UE à destination du Vietnam ont été supprimés. Dans le sens inverse, il s’agit de 71% d’entre eux. L’allègement des tarifs douaniers restants se fera par tranches annuelles, d’ici sept à dix ans, en fonction des catégories de produits.

 

Cette suppression devrait accentuer le développement des échanges commerciaux entre l’UE et le Vietnam dont les économies sont complémentaires. Dans le contexte actuel de la pandémie de la Covid-19, cet accord est perçu comme la solution pour la reprise de la croissance économique. Pour la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen,  l’entrée en vigueur de l’EVFTA va permettre à l’Union de « rétablir sa force après la crise [économique] déclenchée par le coronavirus » 1. De son côté, le Ministère du commerce et de l’industrie vietnamien estime que l’ALE UE-Vietnam contribuera à accroître le produit intérieur brut (PIB) du Vietnam d’une moyenne annuelle de 2,18 à 3,25% pour les cinq années à venir, permettant au pays de maintenir une croissance au-dessus des 7%. 

 

L’EVFTA facilite également l’investissement au Vietnam par la simplification des formalités administratives, dont 239 ont été supprimées comme l’a indiqué le Ministre Mai Tiên Dung, chef du Bureau du Gouvernement. Ces simplifications engendrent également des gains de temps et d’argent pour les investisseurs rendant, dès lors, le Vietnam plus attractif. 

Enfin, en tant qu’ALE de « nouvelle génération », l’EVFTA contient un ensemble de clauses relatif à des aspects tenant à la préservation de l’environnement, à la protection des droits des travailleurs, au respect des droits de la propriété intellectuelle et à la libéralisation de l’accès aux marchés publics. Ces engagements sont fondés sur les standards internationaux et exigent, notamment de la part du Vietnam, des réformes législatives et administratives pour lesquelles ce dernier pourra compter sur la coopération de ses partenaires européens. Dans ce contexte, le pays a ratifié, en 2019 et 2020, deux nouvelles conventions fondamentales 2 de l’Organisation internationale du travail (OIT) et a modernisé son code du travail. La réalisation de ces engagements profitera tant aux investisseurs qu’aux citoyens des parties.  

 

Finalement, l’entrée en vigueur de l’EVFTA promet de renouveler la relation commerciale entre l’UE et le Vietnam, rendant les économies européenne et vietnamienne plus prospères. Le marché vietnamien devrait apparaître plus ouvert, plus transparent et plus compétitif à condition de relever les défis qui se présentent à lui. Enfin, la complétude de l’accord et la coopération prônée par celui-ci entend favoriser une évolution positive par la promotion d’un commerce qui s’inscrit dans les objectifs de développement durable. 

 

L’ambition affichée par les négociateurs de l’EVFTA doit désormais se traduire en une réalité de terrain, modelée par l’implication de nombreux acteurs opérationnels. 

Commission européenne, communiqué de presse du 31 juillet 2020
Convention sur le droit d’organisation et de négociation collective, 1949 (n°98) ; Convention sur l’abolition du travail forcé, 1957 (n°105)

Source: https://www.ccifv.org/le-vietnam/n/news/evfta-un-accord-commercial-de-nouvelle-generation-pour-une-nouvelle-relation-commerciale.html

Le 05 Octobre 2020

  • FÊTE DE LA LUNE OU FÊTE DE LA MI-AUTOMNE : HISTOIRE ET ORIGINE

Chaque année, plusieurs pays asiatiques célèbrent le soir du 15ᵉ jour du huitième mois lunaire la fête de la mi-automne, plus connue sous le nom de fête de la Lune. Alors, quelle histoire se cache derrière cette fête et quelle est son origine ? Éléments de réponse.

En France, les fêtes et célébrations sont nombreuses mais, à l’étranger aussi. Ainsi, plusieurs pays de l'Asie de l'Est et du Sud-Est célèbrent la fête de la mi-automne ou la fête de la Lune. Elle est célébrée très exactement le soir du 15ᵉ jour du huitième mois lunaire. Chaque année, sa date peut varier. Mais à chaque fois, la 15ᵉ nuit du calendrier lunaire est une nuit de pleine lune. En 2020, la fête de la Lune est célébrée le 1er octobre.

Aux côtés du Nouvel An chinois, cet événement est l'un des deux plus importants du calendrier chinois. En France, des festivités sont d'ailleurs organisées chaque année pour les Chinois vivant dans l’hexagone. Mais au fait, quelle est l’histoire de la fête de la Lune et quelle est son origine ?

La lune est un élément très important pour les Chinois qui la considèrent comme symbole de la réunion familiale. Admirer la lune serait devenu une coutume depuis la dynastie des Tang (618-907). Parce que la lune du quinzième jour du huitième mois lunaire est particulièrement brillante, plus ronde et plus belle que le reste de l'année, cette date fut ainsi choisie pour célébrer la fête de la lune

Lors de cette fête, il est d’ordinaire de se réunir en famille, d’admirer la lune et de manger les fameux gâteaux de Lune, véritables symboles de cet événement. Mais pourquoi ces gâteaux en particulier ? Plusieurs légendes existent. L’une d’elles remonte à la dynastie des Tang (618-901). A cette époque, alors que les frontières du nord étaient régulièrement prises d’assaut par une minorité nationale, l’empereur Li Shimin donna l’ordre au général Li Ning de mettre un terme à cette menace. Une mission dont il rentra victorieux le 15e jour du 8e mois de l’année. Pour célébrer cette victoire, un gâteau de forme ronde comme la pleine lune fut alors créé.

Autre récit, autre époque, vers 1300. Alors que les Mongols occupaient la Chine, le peuple Han chercha à en finir avec cette emprise. Pour ce faire, l'un des généraux eut une idée : celle de cacher des messages dans des gâteaux de Lune puis les distribuer clandestinement à leurs compatriotes afin de provoquer une révolte. Sur ce message était écrit « le 15e jour du huitième mois, tuez les barbares ».

Outre les gâteaux de Lune, d’autres traditions sont également au programme de la fête de la mi-automne comme la déambulation de danseurs de dragons dans les rues sans oublier les défilés de lanternes.

Source: sortiraparis.com

Le 16 Juillet 2018

  • Coupe du monde 2018. Le sponsor chinois des bleus rembourse ses clients suite à la victoire française
Avec la victoire des Bleus en finale, le sponsor chinois Vatti va devoir rembourser ses clients.

Le sponsor chinois des Bleus avait promis un "remboursement total" à ses clients en cas de victoire française au Mondial 2018 : il a assuré lundi qu'il honorera bien sa promesse, laquelle lui coûtera 10 millions d'euros.

« Pour célébrer le titre de l'équipe de France, Vatti lance dès à présent son remboursement total », a indiqué l'enseigne d'électroménager sur le réseau social Weibo. 

Partenaire de la Fédération française de football (FFF) depuis mars, Vatti avait promis fin mai le « remboursement total » à ses clients du « forfait champion » comprenant plusieurs articles pour leur cuisine,

dans une opération publicitaire qui avait connu un fort retentissement dans le pays. 

Une chute en bourse

Mais l'opération a failli tourner au vinaigre pour Vatti... Au fur et à mesure des victoires des Bleus, les petits actionnaires de l'entreprise, effrayés par l'hypothèse d'un remboursement massif, ont peu à peu vendu leurs parts.

Résultat: l'action Vatti a perdu 50% de sa valeur en Bourse depuis le début du Mondial le 14 juin. 

Mais cela n'a pas entamé la volonté de la compagnie de tenir sa promesse. 

Selon la société, les clients ont acheté au total pour 79 millions de yuans (10 millions d'euros) de ces fameux « forfaits champion ». C'est cette somme que Vatti doit rembourser aux heureux consommateurs. 

Un passage en caisse pas si douloureux

Mais le passage à la caisse ne devrait pas être si douloureux pour le groupe. 

Car la notoriété inédite acquise par Vatti via sa campagne lui aurait permis de stimuler ses ventes et d'engranger 85 millions de yuans de bénéfices durant l'opération promotionnelle. 

Et si les clients ayant acheté les produits en boutique pourront récupérer de l'argent liquide, ceux qui sont passés par des plateformes de vente en ligne ne recevront que des bons d'achats valables sur ces sites. 

Après la diffusion de ces annonces rassurantes dans les médias chinois, l'action Vatti a repris des couleurs lundi, terminant sur une hausse de près de 4%. 

Source: https://www.ouest-france.fr/ 

Le 09 Juillet 2018

 

Le géant chinois de l’internet Baidu a annoncé mercredi le début de la production à grande échelle du premier minibus autonome de Chine, qui devrait être déployé dans des sites touristiques et des aéroports.

Le 100e véhicule vient de sortir de la ligne de production, a révélé le PDG Robin Li lors d’une conférence à Pékin.« 2018 sera la première année de commercialisation pour la conduite autonome.

Avec cette production industrielle du minibus Apolong, nous pouvons véritablement entrevoir les grands progrès réalisés » dans ce domaine, a déclaré Robin Li.

Voir l'image sur Twitter

 
 

Déploiement commercial dès 2018

Conçus en collaboration avec le fabricant chinois de bus King Long, les minibus devraient être utilisés prochainement dans des sites touristiques, des aéroports, et dans plusieurs villes comme Pékin, Canton et Shenzhen (sud).

En 2019, ces véhicules de Baidu devraient également être déployés au Japon, dans des centrales nucléaires, ou encore à Tokyo pour le transport de personnes âgées.

Le véhicule dispose de 14 places assises et sa longueur est d’environ un tiers de celle d’un bus normal. Il n’est équipé d’aucun volant, siège conducteur ni pédales.

Ces minibus autonomes seront « de niveau 4 », c’est-à-dire se passant entièrement de conducteur dans un espace fermé.

Baidu, « Google chinois »

Baidu, dont le moteur de recherche est leader en Chine, est un géant présent dans la vidéo en ligne et l’intelligence artificielle, en passant par les objets connectés.

Cela lui vaut le surnom de « Google chinois ».« Dans le passé, la Chine exportait des marchandises à bas prix. Dans le futur, la Chine exportera des technologies d’intelligence artificielle », a assuré mercredi Robin Li.

 
 

Il a annoncé lors de la conférence le lancement d’une nouvelle puce dédiée à l’intelligence artificielle et nommée Kunlun. Elle pourra servir à la reconnaissance vocale ou à la conduite autonome.

 Source: https://www.ouest-france.fr/high-tech/le-geant-de-l-internet-baidu-lance-des-minibus-autonomes-en-chine-5862977 
 
 

Le 26 Juin 2018

 
 
  • RÉGLEMENTATION: BATTERIE EXTERNE & POWER BANK EN AVION

    In Actualités Hi-Tech & Objets ConnectésPratique by Annabelle7 septembre 2015

    La réglementation aérienne en matière de transport de batteries externes est stricte mais appliquée de façon inégale selon les aéroports et les pays. Cette disparité dans l’application de la réglementation est due à la récente démocratisation des batteries de secours.

    En règle générale vous ne serez autorisé à transporter votre accumulateur Lithium que dans la cabine de l’avion. Les accumulateurs Li-ion étant interdits en soute en raison des risques de fuites. 

    creative-portable-mini-plane-mobile-power-bank-charger-in-plane-shape-of-power-bank-with-2800mAh

    En cabine, seules les batteries lithium d’une capacité inférieure à 32000mAh/5V* (> 100 Wh et ≤ 160 Wh) sont autorisées. La capacité de votre batterie devra être mentionnée sur le produit sous risque de vous voir confisquer votre appareil. Le nombre de Power Bank est limité à 2 si vos batteries additionnelles ont d’une capacité comprise entre 20000mah et 32000mah.

    En pratique, de nombreuses personnes utilisent leur chargeur de secours durant le vol. (hors phase de décollage et d’atterrissage). Le personnel de l’avion est souvent complaisant et tolère l’utilisation des petits accumulateurs. Très utiles, les Power bank vous sauverons de l’ennui durant les longs trajets en avion. Vous pourrez continuer à utiliser votre Smartphone, Tablette tactile, ou même votre ordinateur portable pour écouter vos musiques préférées et regarder vos films.

    Voir l’article du transporteur aérien Air France pour plus d’information concernant ces règles.

    *Formule de conversion WH>mAh et mAh>Wh
    mAh = Wh × 1000 / V
    ex: 3Wh × 1000 / 5V = 600mAh

    Wh = mAh × V / 1000
    300mAh × 5V / 1000 = 1.5Wh

  • En cabine il est recommandé de ne pas utiliser votre chargeur et de le transporter dans un sac plastique ou dans son emballage d’origine.

source: http://www.batteries-externes.com/blog/reglementation-batterie-externe-power-bank-en-avion/